Comment obtenir un conseil juridique gratuit

conseil juridique gratuit

Publié le : 23 mai 20173 mins de lecture

Aujourd’hui, il est facile de bénéficier d’un service conseil juridique sans payer des honoraires d’avocat. Ils sont chers et tout le monde ne peut pas se permettre d’y recourir. Pouvoir exposer une situation litigieuse à un avocat gratuit est un bon moyen pour s’informer de ses droits et de bénéficier de conseils avisés.

Les points et relais d’accès au droit permettent d’obtenir du conseil juridique dans des domaines variés : droit de la famille, droit du travail, litige avec un voisin, problème de succession… Il est possible de trouver un point et relais d’accès au droit partout en France. Certains jours de la semaine ou du mois, des avocats, des notaires, des huissiers etc. tiennent des permanences pour fournir aux citoyens les informations juridiques dont ils ont besoin pour faire valoir leur droit. Ces points d’accueil sont également chargés d’aider les particuliers dans l’accomplissement des démarches liées à la résolution de leur problème.

Sur tout le territoire, les barreaux des avocats organisent des séances de consultation d’avocat gratuit. La durée de la consultation est d’une dizaine de minutes. Elle permet d’exposer un problème précis, de s’informer sur ses droits pour savoir comment procéder. Certains contrats d’assurance permettent à leurs assurés de bénéficier des conseils d’un avocat gratuit pour obtenir des informations d’ordre juridique sur une question. Bon nombre de mairies françaises organisent également des permanences de conseil juridique gratuit. L’accès aux consultations gratuites de professionnels du droit peut toutefois être soumis à des conditions de ressources précises.

En raison du coût élevé des honoraires d’avocat il est conseillé de rechercher dans un premier temps une consultation d’avocat gratuit. Des cabinets d’avocats proposent des consultations en ligne, par téléphone ou par email qui permettent de prendre un avis juridique et des conseils sur une situation qui pose problème. Si vous êtes contraint de recourir aux services d’un avocat pour résoudre un litige, sachez que la note d’avocat comprend deux parties. D’une part les honoraires de l’avocat dont le montant est fixé librement et d’autre part les émoluments, les droits et débours. Ces derniers sont règlementés et dépendent du nombre d’interventions devant le tribunal. Pour fixer le montant de ses honoraires l’avocat tient notamment compte de la complexité du dossier à traiter, du temps qu’il doit y consacrer et des frais. Les honoraires de l’avocat varient également en fonction de sa notoriété. Sachez que les honoraires d’avocat peuvent souvent se négocier.

À explorer aussi : Consulter gratuitement un avocat

Plan du site